ETOILE AUSSONNAISE FOOTBALL
Site officiel
Adresse
/
Téléphone

Interview : Dominique BRU, Président

Voici une interview accordée par notre Président, Dominique BRU, qui met toute son énergie au service de l'Etoile Aussonnaise depuis plusieurs décennies. Il revient sur les difficultés actuelles liées à l'impact de la crise sanitaire et sur les perspectives pour les prochains mois et la saison prochaine.
 
- Tout d’abord pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?
Bonjour, je suis Dominique Bru, né le 13 juillet 1959 à Rodez. Le 03 septembre 1988 j’ai épousé ma femme, Marie-Paule Bails (j’en profite pour rendre un hommage à son papa qui était un bénévole de l’Etoile Aussonnaise et qui nous a quitté bien trop tôt). J’ai deux enfants (Mélissa et Médéric) ainsi qu’un petit fils de 16 mois (Rafaël).
J’ai rejoint l’Etoile Aussonnaise en 1977 en tant que gardien de l’équipe 2 séniors puis de l’équipe 1 avec laquelle nous sommes montés jusqu’au niveau « pré-ligue » de l’époque. Par la suite, j’ai entrainé les séniors tout en continuant d’occuper le poste de gardien de but au plus haut niveau corporatif. 
À la suite de cela, je suis parti rejoindre l’équipe de football de l’armement de Toulouse avec laquelle j’ai eu la chance et l’honneur de participer au championnat de France et à la coupe de France des armées ainsi qu’une sélection en équipe de France des corporatifs.
J’ai également fait partie du comité des fêtes d’Aussonne pendant de nombreuses années.
Puis, en 1990, j’ai pris la présidence de l’Etoile Aussonnaise et 31 ans après j’y suis encore. L’année 1990 a été également marquée par le tout premier tournoi international du club. Durant toutes ces années, le club a connu de belles évolutions, notamment le développement de notre école de football ainsi que l’accession au plus haut niveau régional « R1 » anciennement « Division Honneur » que nous avons quitté la saison dernière.
 
- Actuellement le club, comme tous les clubs, subit la crise sanitaire que tout le monde connait avec un arrêt du championnat du foot amateur, un protocole sanitaire compliqué, des horaires aménagés etc… Que penses-tu de cette situation et que fait le club ?
 
Effectivement, nous sommes malheureusement impactés comme l’ensemble des autres associations sportives amateurs par cette crise sanitaire. Pour l’Etoile Aussonnaise, cette crise sanitaire a été le deuxième « coup de massue » que nous avons subi à la suite du premier choc auquel nous avons dû faire face en début d’année 2021.
Pour répondre aux exigences du protocole sanitaire, nous avons été contraints d’annuler en 2020 et  en 2021 notre emblématique tournoi international programmé tous les ans le week-end de Pâques. Nous n’avons pas pu célébrer le 30ème tournoi international de l’Etoile Aussonnaise mais une chose est sûre, nous nous rattraperons quand la situation nous le permettra. L’annulation de notre manifestation la plus importante de la saison a bien entendu eu de fortes répercussions pour le club, tant sur le plan sportif, financier mais également humain.
J’ai une grosse pensée pour l’ensemble des bénévoles qui viennent, chaque année, nous aider pour que ce tournoi se passe du mieux possible. J’espère les revoir rapidement avec leur sourire, ainsi que tous ces enfants heureux sur les terrains, ce qui rend encore plus spécial ce tournoi qui est le nôtre.
Sur le plan footballistique, cette crise sanitaire a mis définitivement à l’arrêt toutes les compétitions. L’entente entre l’Etoile Aussonnaise et le club de Seilh (sur l’école de football et les catégories jeunes) est mobilisée pour essayer de garder au maximum le lien avec les licenciés. Nous essayons de planifier des entrainements le plus souvent possible mais entre les confinements et le couvre-feu, et avec un protocole sanitaire lourd à mettre en place, il est souvent difficile de trouver des créneaux qui conviennent à tout le monde.
Nous essayons tout de même au maximum d’organiser des entrainements et des activités autres que le football pour continuer de rassembler nos licenciés et surtout qu’ils s’épanouissent.
 
- Le 30ème tournoi international a été annulé l’année dernière ainsi que plusieurs manifestations (lotos, vide grenier, etc). Peux-tu nous parler des projets de fin de saison ?
Malheureusement, comme je l'ai dit, nous sommes dans l’obligation d’annuler, cette année encore, le tournoi international.
Si la situation nous le permet, nous souhaitons tout de même organiser un tournoi d’une envergure beaucoup moins importante mais pour permettre aux licenciés et aux amoureux du football de retrouver un semblant de normalité. Ce tournoi se tiendra le 03 et 04 juillet 2021.
 
- Malgré tous ces efforts pour continuer à proposer des activités, la situation reste très compliquée depuis plus d'un an et on sent de la lassitude de la part des licenciés...
C'est certain et je les comprends. Il nous tarde à tous de pouvoir reprendre les entraînements dans des conditions normales, de pouvoir refaire des matchs, d'utiliser notre club house pour des repas ou des goûters.
Mais nous avons au moins la chance de pouvoir continuer à proposer des choses, là où de nombreux sports en salle sont quasiment à l'arrêt complet et certains commerces fermés depuis des mois (dont de nombreux sponsors auquels je pense plus particulièrement). Et c'est sans compter les drames vécus dans beaucoup de familles et nos soignants qui sont sur le pont jour après jour pour sauver des vies. Alors, il faut beaucoup relativiser je trouve.
Quoi qu'il en soit, et parce qu'on a envie d'aider nos licenciés impactés par la crise, le Comité Directeur du club vient de décider de faire un geste financier, sous la forme d'un avoir. Lors du renouvellement de leur licence, on le déduira du prix de la cotisation pour les remercier de leur fidélité et « compenser », comme on peut, les désagréments liés aux conditions d'entraînement et à l'arrêt des compétitions. Avant d'arrêter un montant, nous allons faire le point sur l'ensemble des dépenses restant à régler (notamment auprès des instances officielles qui avaient jusqu'ici suspendu leurs prélèvements), et sur les recettes en moins (aucun événement n'a pu être organisé et la vente des calendriers n'a pu être faite). On fera au mieux, sans mettre en danger les comptes de l'association bien sûr, et on communiquera auprès de nos licenciés.
 
- Actuellement le Golf Foot de 9 trous se développe dans le club, est-ce que cette pratique va se pérenniser ?
Nous avons la chance de bénéficier d’un grand complexe sportif avec plusieurs terrains ce qui nous a permis de développer un parcours de Golf Foot de 9 trous (c'est une praitique qui consiste à envoyer, avec des frappes du pied, un ballon de football pour atteindre une cible, avec le moins de frappes possibles).
Cette activité a été initiée par Robert Pilon (dirigeant et bénévole depuis de nombreuses années maintenant).
Avec le comité directeur, nous sommes en pleine réflexion pour développer une licence loisir Golf Foot amateur pour attirer de nouvelles personnes au club.
Nous réfléchissions également à développer différentes activités comme « Le foot en marchant » (pratique du football avec interdiction de courir) ou encore le « Fit Foot » (pratique du fitness à travers les gestes du football).
 
- A la retraite depuis quelques jours, quels sont tes projets ?
Après 42 ans d’activité professionnelle au sein de Microturbo puis Safran Power Units, je suis depuis le 1er mars officiellement à la retraite.
Premièrement, je vais consacrer mon temps à ma famille, profiter de ma femme, de mon petit-fils, préparer le mariage de ma fille et aller à Nice pour voir mon fils., lorsque les restrictions de déplacement seront levées.
Je vais également en profiter pour pratiquer mes loisirs personnels.
Bien entendu, je vais avoir encore plus de temps pour m’investir dans mon rôle de président (si les membres du comité directeur veulent encore de moi - sourire) pour essayer de faire évoluer le club au quotidien.
 
- Un dernier mot ?
Pour finir je souhaiterais remercier les personnes qui permettent à l’Etoile Aussonnaise d’exister :
- Les licenciés sans oublier les féminines ;
- Les arbitres ;
- Les entraineurs ;
- Les dirigeants ;
- Le club de Seilh ;
- Les sponsors et partenaires ;
- Les bénévoles ;
- Les instances représentatives (Mairie, Département, Région, FFF, Ligue, District).
Mes derniers remerciements iront à mon formidable comité directeur sans qui rien ne serait possible.